Je ne peux pas commencer ce compte rendu sans exprimer ma joie sur le bon déroulement de ce camp. Malgré les contraintes imposées par la crise sanitaire que nous subissons, durant ces quatre jours il s’est installée une ambiance de bonne humeur grâce à la volonté de chacun.

La mise en place de ce camp a été perturbée par les incertitudes sur l’évolution de la Covid. Plus nous approchions de la date et plus les consignes se durcirent. Nous avons tenu bon et nous l’avons fait en mettant en œuvre les gestes barrières préconisés pour nous protéger au maximum. C’était notre devoir, chacun a déployé l’énergie nécessaire pour réussir ce camp en respectant les règles sanitaires.

Ce camp AURA a été renforcé par la présence de trois cadres.

  • Alain Ruet responsable technique qui a eu la lourde tâche de choisir les sites praticables, former des groupes homogènes et les proposer aux divers plongeurs.
  • Laurent Bron a profité de ces quatre jours pour proposer aux plongeurs présents et volontaires : Sylvie ; Guy ; Philippe ; Christophe ; Pierre-Etienne le commencement d’une formation PS3.
  • Frédéric Leblanc a accompagné les PS2 ayant planifié leurs plongées.

Une attention particulière est à porter pour l’action de Pierre-Etienne destinée à l’ensemble des plongeurs présents, sur la présentation et l’utilisation du nouveau kit Oxygénothérapie de la CRPS. Cela a été une belle intention riche en informations sur les gestes de secours et les pratiques à jour. Il est important de souligner que ce matériel sera mis à la disposition de toutes les actions CRPS et CDPS.

La plongée spéléo ne s’invente pas, il faut embarquer un maximum de matériel Tek pour être certain de réussir sa plongée. Cependant certains  s’accordent à remplir les zones creuses avec d’autres substances …….cherchez l’intrus

Sur le site de l’Emergence du RESSEL, il y avait la présence d’un animal peu farouche et combien adorable Monsieur ‘’le Canard’’. Dès qu’il voyait une personne avec des palmes il se rapprochait assez prêt de lui en signe de bienvenu, entre palmipède la barrière est rompue. Il a attiré la sympathie de tous les plongeurs le Prince des lieus.  

Ce beau département Le Lot est réputé pour ses sites exceptionnels qui permettent la pratique de notre activité. La diversité  des galeries larges ou intimistes avec souvent une  eau cristalline font le bonheur des adeptes. Une expérience unique pour satisfaire les attentes de chacun.

Encore une fois le barnum a montré son efficacité pendant les périodes pluvieuses. Il a permis de mettre à l’abri les deux compresseurs et ainsi permettre le remplissage des blocs. Des volontaires se sont reliés  afin d’assurer le gonflage d’une trentaine de bouteilles par jour.

Un grand merci à Madame Françoise Sindou propriétaire du Gîte Lou Paradou, qui a su se montrer patiente et arrangeante pour nous recevoir. https://www.gites-de-france.com/fr/occitanie/lot/lou-paradou-46g1684

Un grand merci à Madame Bernadette Vaquie de la Ferme du Bouch qui nous a préparé les repas du soir.  http://www.fermedubouch.fr/

Je termine ce compte rendu en même temps que la mise en place du confinement et sa rigueur annoncée par notre gouvernement. Nous avons réalisé ce camp juste avant, chacun retiendra les bons moments que nous avons passés ensemble. Pour certains,  ce camp aura permis de progresser sur la pratique de la plongée souterraine. Un merci particulier à nos cadres qui nous ont fait partager leur savoir et expérience. Pour réaliser ce compte rendu j’ai pioché les diverses photos présentes sur notre groupe whatsApp, les acteurs se reconnaitront. Un point d’honneur à Christophe pour la réalisation du cliché sur 360°.

Daniel Meynol

©2021 FFESSM AURA

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?